Démystifier TikTok

Ce n’est pas un secret, on ne peut plus éviter le phénomène TikTok. En observant son ascension dans les deux dernières années et si la tendance se maintient, elle pourrait devenir le troisième réseau social le plus populaire au monde en 2022, après Facebook et Instagram qui sont toujours dans la course avec 2,1 milliards d’adeptes pour le premier et 1,28 milliard d’utilisateurs pour le second. Présentation d’une plateforme en plein essor.

Une plateforme pour tous les âges
En 2019, la plateforme était presque exclusivement utilisée chez les jeunes de moins de 18 ans, mais, comme illustré dans le tableau ci-dessous, la tangente s’est renversée rapidement à la suite de l’adoption de TikTok par des adeptes plus âgés (notamment la catégorie des 30 à 49 ans), venant réduire la proportion d’utilisateurs très jeunes (moins de 20 ans). Historiquement, plus un réseau social augmente en popularité, plus sa notoriété s’étend à toute la population, aplanissant ainsi les différences d’âge.

Nombre d’utilisateurs TikTok par groupe d’âge, mars 2021

Source : www.statista.com/statistics/1095186/tiktok-us-users-age/

L’algorithme pour tous les goûts
La force de TikTok, c’est son algorithme. Rapidement, un utilisateur qui arrive sur la plateforme par curiosité trouve chaussure à son pied, car le contenu est modelé en fonction de son profil. À titre d’exemple, si vous ouvrez le compte TikTok de votre sœur de 18 ans et le comparez à celui de votre mère de 62 ans, le contenu sera très différent. Afin de déterminer ce qui est présenté à un utilisateur, TikTok se base sur plusieurs actions. Voici quelques éléments clés observés par la plateforme :

• Le temps de visionnement d’une même vidéo ; plus vous consommez le même contenu, plus l’algorithme comprend que vous aimez ce type de contenu.
• La rapidité à laquelle vous passez d’un contenu à un autre lorsque vous naviguez sur votre cellulaire.
• L’ajout d’une mention j’aime, d’un commentaire ou d’un partage est évalué au même niveau que le nombre de visionnements d’un même contenu.
• L’abonnement à un compte après avoir exploré son contenu.

Plus une personne consomme du contenu sur la plateforme, plus l’algorithme continue de se nourrir et de se personnaliser. Il va même jusqu’à cibler, de façon très précise, les préférences, les loisirs, les comportements ainsi que les valeurs des usagers. Par exemple, des univers se sont développés en fonction des champs d’intérêt des utilisateurs, comme « booktok ». Celui-ci représente un espace qui regroupe tous les individus qui aiment les livres. Ceux-ci se retrouvent majoritairement sous des mots-clics et les consommateurs de ces contenus développent un sentiment d’appartenance à ces microcommunautés.

Une approche à surveiller
Pour une marque, il est essentiel de comprendre son audience, son essence, son identité et il ne faut pas avoir peur de présenter du contenu plus pointu pour s’adapter à la précision et aux spécificités de ce qui est recherché par les utilisateurs de la plateforme. En ce sens, cette approche « sur-mesure » offre plus d’occasions pour les créateurs et les entreprises de percer ainsi qu’une opportunité importante à saisir. Lancez-vous !


Source 2 : https://mcetv.ouest-france.fr/decouvertes/mon-mag-lifestyle/tiktok-lapplication-pourrait-devancer-twitter-et-snapchat-en-2022-21122021/
Source 3 : https://blog.hootsuite.com/tiktok-algorithm/

Vie de cartier