Bâtir une relation durable avec son service-conseil

Comprendre, écouter, questionner pour créer une relation durable avec son service-conseil, c’est ce qui est important chez Cartier.

En agence, le service-conseil prend sa place dès le jour un, puisqu’il permet de bien saisir les objectifs d’affaires et de marketing tout en maîtrisant et en identifiant les besoins de la marque ou du produit. Le service-conseil accompagne le client tout au long du processus, répond à ses questions, propose des suggestions et doit constamment s’adapter aux différents enjeux d’un projet.

Chez Cartier, nous considérons chaque client comme un être à part, original, unique, dont il importe de réaliser les ambitions en lui taillant une stratégie et un plan de communication sur mesure. Nous développons entre nous, de même qu’avec nos clients, des relations étroites basées sur la franchise, le respect et la reconnaissance. Une telle relation se bâtit au fil des rencontres, des échanges, des questions, des débats parfois et des remises en question aussi. Travailler avec nous, c’est devenir un membre de notre équipe.

Le rôle du service-conseil
Le travail au service-conseil et son rôle au sein de l’agence semblent encore aujourd’hui un peu flous pour celles et ceux œuvrant à l’extérieur de l’industrie de la publicité. Bien que les autres départements détiennent des livrables clairs, tels une planification stratégique, un plan média ou une présentation de création, ce n’est pas nécessairement le cas du service-conseil. Il est plutôt le chef d’orchestre de ce ballet publicitaire, le capitaine qui mène le bateau à bon port. Il doit aborder tous les aspects du projet, avoir une vision globale et cohabiter avec les différentes équipes afin d’assurer la cohésion de celui-ci. Cette fonction, pouvant sembler banale à première vue, prend tout son sens lorsque vient le temps de confirmer vos besoins, et ce, du brief à la livraison.

Le défi d’une rétroaction efficace
Beaucoup d’itérations en agence proviennent du fait de ne pas savoir partager une rétroaction au service-conseil ou de ne pas se sentir à l’aise de le faire. Il ne faut pas avoir peur d’identifier les préoccupations, de souligner certains détails qui pourraient poser problème et de travailler en collaboration avec le service-conseil. Ainsi, le plus grand défi pour le client est de détecter le problème et de le nommer.


Une fois l’enjeu soulevé, c’est à l’agence de trouver les solutions. Ce constat permet de comprendre toute la valeur ajoutée du service-conseil.


Un mélange de passion et de rigueur
Chez Cartier, nous considérons qu’un service-conseil fort maîtrise l’art d’allier la rigueur, le savoir-faire et le savoir-être, tout en suivant son instinct. Notre équipe est composée de gens passionnés à faire arriver le projet dans le respect des objectifs et des échéanciers.

Une bonne relation passe donc par une compréhension des besoins, une écoute active, une grande curiosité envers la marque, un engagement passionné pour le projet, suivi d’un respect et d’une confiance avec le client. Voilà la recette Cartier pour bâtir une relation durable.

Vie de cartier